"Chercher à améliorer la santé des patients atteints de maladies rénales dans le monde entier"

UKCRN ID 2542, NCT00125593, EudraCT 2004-001156-37, ISRCTN 54137607

Bienvenue sur le site web de l'essai SHARP

Vous pouvez désormais consulter les résultats de la plus grande étude mondiale réalisée chez les patients atteints d'une maladie rénale chronique, étudiant les bénéfices d'un traitement hypocholestérolémiant

L'étude SHARP (Study of Heart and Renal Protection) a conclu qu'environ un quart des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et des chirurgies de désobstruction artérielle pourrait être évité chez les personnes atteintes d'une maladie rénale chronique en faisant appel à un traitement combinant l'ézétimibe et la simvastatine pour diminuer la cholestérolémie.

Illustration : image d'une radiographie des reins

L'étude SHARP comptait près de 9 500 volontaires âgés de 40 ans ou plus, atteints d'une maladie rénale chronique et recrutés dans 380 hôpitaux répartis dans 18 pays. Les volontaires se sont vus attribuer de manière aléatoire un traitement hypocholestérolémiant quotidien consistant en un comprimé contenant 10 mg d'ézétimibe et 20 mg de simvastatine, ou des comprimés de « placebo » correspondants pendant 5 ans en moyenne.

Résumé des principales conclusions:

  • Le traitement combinant l'ézétimibe et la simvastatine a réduit à long terme le risque de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux et les chirurgies de désobstruction artérielle d'environ un quart chez les personnes atteintes d'une maladie rénale chronique, indépendamment de la gravité de leur maladie.

  • Ce traitement combiné a diminué le risque sans danger, et il peut être particulièrement bénéfique pour les patients atteints d'une maladie rénale chronique, puisqu'il évite la possibilité d'effets indésirables existant avec de fortes doses de statine.

  • Les précédentes préoccupations quant aux éventuels effets indésirables de l'ézétimibe sur le cancer n'ont pas été corroborées et aucun élément probant n'a indiqué l'augmentation du risque de problèmes musculaires ou hépatiques.

University of Oxford logo with link to University website
CTSU logo with link to CTSU website